L’Association des Amis de la Xaintrie Cantalienne créée en 2014 a pour objectif de contribuer à l’animation culturelle de Pleaux et de son canton ainsi qu’a la promotion du patrimoine historique et artistique présent sur son territoire .  A cette fin, l’Association :

  • organise des expositions sur des thèmes ayant un lien avec le pays de Pleaux , son histoire et son patrimoine,  notamment à l’occasion des Journées européennes du Patrimoine ;

  • organise des manifestations à caractère culturel ou récréatif telles que  conférences , visites guidées , expositions , animation estivale  des vitrines de la ville , excursions etc.

  • encourage la recherche archéologique, historique et littéraire, le résultat de ces recherches étant publié dans une Revue  semestrielle,  diffusée aux membres de l’Association.

  • constitue un fond d’archives régionales ( documents , livres , objets divers se rapportant à l’histoire locale ), conservé  dans ses locaux et ouvert à la consultation du public.

  • entretient des relations avec les associations poursuivant les mêmes buts afin de créer des réseaux de collaboration et d’échange et de promouvoir des projets  communs.

Pleaux et son « pays » s’enorgueillissent d’avoir possédé un antique ermitage, deux prieurés bénédictins , une commanderie de l’Ordre de St Lazare, une abbaye royale de bénédictines logée dans un monument roman exceptionnel , un couvent de Carmes, un petit séminaire réputé et, dans l’ordre civil, nombre de demeures seigneuriales - mottes castrales, châteaux, manoirs – et d’ œuvres d’art marquantes,  le tout s’insérant dans la trame serrée d’un habitat de caractère … Sans oublier la  bonne ville  de Pleaux qui fut jadis l’ objet de la sollicitude des rois de France et dont le passé marchand, à la jonction du midi  limousin et du haut pays , s’est traduit naguère encore par des foires réputées à cent kilomètres à la ronde ;

 

Ce passé oblige… et c’est lui que l’Association des Amis de la Xaintrie Cantalienne  entend faire revivre dans un esprit d’ouverture aux autres c’est à dire avec le concours actif de tous les Pleaudiens ainsi que des associations en place et des pouvoirs publics ; dans un esprit d’ouverture aux idées, c'est-à-dire en s’intéressant à toutes les facettes du passé, civil ou religieux, matériel ou spirituel , individuel ou collectif,  lointain ou plus proche de sorte à satisfaire la curiosité de tous et de chacun ; enfin dans un esprit d’ouverture au présent . L’histoire n’est pas l’étude abstraite d’un passé indéfini . Elle s’ enracine dans un terroir avec les caractéristiques – physiques et humaines - qui l’ont façonné . Ce faisant, l’histoire s’inscrit aussi dans le présent qu’elle permet de mieux appréhender pour mieux agir sur lui.  

 

carte xaintrie